Gili Air

Les îles Gili près de Lombok sont d’excellent spots de snorkeling et de plongée sous-marine. Parmi les 3 îlots, vous en aurez pour tous les goûts : ambiance familiale sur Gili Air, calme sur Gili Meno et fêtes sur Gili Trawangan. Nous avons été sur Gili air, et nous vous partageons notre expérience de snorkeling là bas.

Vue satellite de gili air

Vue satellite de Gil Air et zones de snorkeling

Zone 1 : située sur le flanc est de l’îlot, c’est à notre goût le meilleur endroit pour faire du snorkeling. La zone est une passe entre les Gili et Lombok, ce qui fait que l’eau est riche, mais aussi qu’il y a du courant ! Vous remarquerez vite que celui-ci peut facilement vous emporter sur  plusieurs centaines de mètres, en particulier si vous nagez au niveau du tombant (limite entre le bleu turquoise et le bleu profond sur la carte). Faites-donc attention à ne pas trop vous éloigner. De notre expérience, le courant (quand il y en a) nous porte du nord vers le sud de la plage. Par conséquent, commencez votre parcours au nord ! Les hauts fonds (zone turquoise) sont entre 50cm et 3-4m de profondeur (plus ou moins selon la marée). On y trouve de nombreuses structure coralliennes, des fonds sableux couverts d’algues qui servent de repas aux nombreuses tortues du coin. Parce que oui, vous devriez croiser beaucoup de tortues ! Et avec elles leur lot de poissons de récifs communs aux eaux d’Indonésie Près du bord, on s’amuse à dénicher de nombreuses créatures sous les rochers et coraux morts dans quelques centimètres d’eau (attention cependant à ne pas vous couper…). Plus loin près du tombant on observe une plus grande variété de coraux, mais le courant est plus fort et la profondeur plus importante. Vous vous plairez tout aussi bien dans les hauts fonds.

Zone 2 : à la pointe nord de l’îlot, il est possible de faire du snorkeling également. Vous pourrez passer la petite digue en pierre et avancer à travers les coraux, croiser une tortue… Nous préférons la première zone, en meilleur état et plus diversifiée. Faites attention à ne pas trop vous éloigner cependant : les bateaux passent proche de la pointe nord de l’îlot, et donc près de cette zone. De plus, le courant et les vagues peuvent ralentir votre allure, voire vous entraîner au large en fonction des marées (sans dramatiser non plus, mais il vaut mieux être au courant et agir prudemment plutôt que de se jeter sans savoir !)

Pour accéder à notre répertoire de la faune sous-marine, et découvrir en photo les nombreux poissons que vous pourrez croiser, c’est ici !